VIVRE et pas simplement exister.

VIVRE  et pas simplement exister.

Littérature de jeunesse et atelier/ philo 1

 

                                          Atelier à visée philosophique

 

 

Thème: La différence (suite)

 

 

Notre enseignante pense que la littérature constitue un tremplin privilégié pour aborder des questions philosophiques avec nous. En effet lire une histoire qui aborde la notion concernée  instaure dit-elle  une certaine  distance pour oser penser et libérer la parole.

Avant d’amorcer cet atelier de philo notre enseignante a procédé à un rappel.

Pourquoi Maîté est elle malheureuse ?

Parce qu’elle n’a pas des cheveux comme ceux des autres.

Parce qu’elle a des cheveux courts et que les copines se moquent d’elle.

Parce qu’elle est différente.

 Les réponses fournies étant claires notre atelier a  débuté par la question suivante : Que pensez- vous du fait que Maïté soit malheureuse ?

Comme à l’accoutumée, notre maîtresse note soigneusement nos différentes interventions afin d’y revenir ultérieurement.

 

Elle a mis des faux cheveux ; c’est une bonne idée……

Je pense qu’elle n’a pas besoin d’avoir de longs cheveux parce qu’elle est bien comme elle est.

Moi je pense qu’elle n’aurait pas dû être malheureuse parce qu’elle a des cheveux courts, parce qu’elle est gentille.

Je pense qu’il faut s’aimer comme on est.

Il faut accepter d’être différent des autres.

Shad est blanche et elle est amie avec Nyalé qui est noire.

Armande la vache n’aimait pas ses taches et elle a voulu changer de robe ; mais à la fin, elle s’est aimée.

Le loup vert ne s’aimait pas non plus car ses copains sont gris, il a essayé de devenir gris mais après il s’est dit :« Ce n’est pas grave d’être vert car cette couleur est belle aussi »

Il s’est accepté.

Tout le monde n’est pas identique.



20/01/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 120 autres membres