VIVRE et pas simplement exister.

VIVRE  et pas simplement exister.

Surprise

 

Ce mardi matin là, quelle ne fut notre surprise de voir arriver sans crier gare, deux inspectrices diligentées par le Rectorat pour vérifier  que notre établissement, que dis je, notre maison école obéissait aux normes requises

Selon les dires de l 'une d' elle, les enseignants des  écoles privées jouissaient du privilège d ' être  inspectés sans être prévenus.

Deux poids, deux mesures  s 'écriera le naïf!!

Après 12 ans de  silence  empreint d'indifférence , nous étions brusquement désignés pour passer au crible du Droit d' exister.

N 'étant pas des adeptes de la paperasserie et convaincus du peu d'intérêt que suscitent la plupart de ces outils  s 'amoncelant dans la pénombre des tiroirs, nous ne possédions aucun des documents écrits réclamés par la hiérarchie . 

Projet d'école, registre d appel…….et j' en passe

Notre enseignante aimait  à dire  " Nos  énergies sont  orientées vers des actions concrètes et non pour noircir des feuillets  vite relégués  aux oubliettes"

Pas de dossiers à  analyser  certes, mais nous avions toute liberté de parler de nos projets d'enfants et là , nous étions experts en la matière .

Entre escapade anglaise, grammaire ,  notre chorale, notre jardin en permaculture, l'élevage de nos animaux (poules, poissons, chat...) nous avions de quoi   et nous étions intarissables

Notre enseignante quant à elle, répondait avec la conviction qui la caractérise, aux  nombreuses questions  qui lui étaient posées.

Une visite de notre jardin  agrémentée de  riches commentaires    mit un terme à ce  moment inhabituel

" Attendons sereinement  le compte- rendu de visite " avait  annoncé placidement notre enseignante.

 



21/01/2020
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 122 autres membres